Maître tailleur depuis près de 40 ans

Une tradition familiale depuis 2 générations

Alfred Larouche et sa femme Laurette

L’histoire des fourrures André Larouche est née dans le regard du petit André, alors qu’il était enfant. En grandissant entouré d’un père (Alfred Larouche) représentant pour un vendeur de fourrure et d’une mère (Laurette Racine) couturière et créatrice, André Larouche développe naturellement une passion pour le vêtement et la fourrure dès un très jeune âge.

À l’époque, les affaires vont tellement bien pour Mme Larouche que les vêtements s’accumulent en grand nombre dans la maison familiale. C’est le jour où André trouve un poil dans la soupe qu’il propose à son père de faire la location d’un atelier et d’une voûte dédiés au travail des fourrures.

Ses parents travaillent ensemble dans la fourrure pendant de nombreuses années alors qu’André étudie la comptabilité, le regard toujours tourné sur le métier de maître tailleur. Ce sont finalement la combinaison de ses connaissances en comptabilité et ses années d’expérience dans le monde des vêtements de fourrures qui font d’André l’entrepreneur qu’il est aujourd’hui. En 1984, il prend officiellement la relève et opère d’une main de maître le commerce qui devient Fourrures André Larouche.

Une équipe passionnée

Depuis maintenant plus de 30 ans, M. Larouche a la chance d’être assisté par sa conjointe Maritza J. Rodriguez. Cette véritable fée des doigts suit les traces de la tante d’André, Irène Desmeules, qui s’occupait de la création des patrons et de la finition. Maintenant, Maritza crée et fabrique les patrons, certes, mais aussi les morceaux en entier.

Avec son œil créatif, Mme Rodriguez est maintenant une valeur ajoutée qui apporte une touche d’unicité à toutes les pièces conçues à l’atelier.

Aujourd’hui, Fourrures André Larouche est une entreprise de famille opérée par des passionnés qui se font un plaisir de créer des pièces de fourrures uniques qui vous ressemblent.